Venise sur Garonne

Giovanni Gabrieli

  • Les Sacqueboutiers


A la basilique Saint-Marc de Venise, il y avait au XVIe siècle deux orgues face à face , sur les tribunes entourant le choeur. Les deux postes d'organistes étaient occupés par des musiciens célèbres, parmi lesquels Giovanni Gabrieli, élève de son oncle Andrea, et Gioseffo Guami, élève quant à lui d'Adrian Willaert.

La disposition de ces instruments permit à ces musiciens de composer des oeuvres à plusieurs groupes de voix, que l'on continua d'appeler des "choeurs". Cet emploi des choeurs doit son origine aux deux orgues de Saint-Marc, mais plus encore, sans doute, à l'interprétation des compositions de psaumes par des choeurs séparés, les "cori spezzatti", dans toute l'italie du Nord.

Cette séparation du son en plusieurs choeurs donna naissance à une mode musicale dont très peu de compositeurs du début du XVIIe siècle  se sont privés: "l'écho".Cette forme d'écriture permettait à la fois d'exploiter l'acoustique généreuse des églises et basiliques, tout en donnant la représentation sonore de la grandeur des lieux. Par ailleurs, l'emploi des instruments en familles homogènes donna naissance à la notion d'orchestre telle que nous la connaissons aujourd'hui. Leur rôle de plus en plus important et finalement l'établissement d'une musique purement instrumentale aboutirent à la création de somptueuses Canzoni dont le style fut peu à peu exporté dans toute l'Europe du XVIIe siècle.

Le programme "Venise sur Garonne" est constitué des plus belles oeuvres originales consacrées principalement au Cornet à bouquin, à la Sacqueboute avec en particulier les Canzoni les plus importantes en termes d'effectif, jusqu'à 22 voix séparées, réparties en 5 choeurs. Cette forme de composition très prisée à l'époque baroque, fut abandonnée peu à peu avec l'avènement de l'orchestre.

C'est grâce à la somptuosité de ce répertoire vénitien si représentatif de nos "cuivres anciens" que nous avons tout naturellement choisi de rendre hommage à ce grand polyphoniste, Giovanni Gabrieli, précurseur des plus grands oeuvres symphoniques de l'histoire de la musique.

Enregistré en October 2014 - SKU: FLORA3314

 

Pistes

  • 1. Canzon duodecimi toni in eco à 10 (Symphoniae Sacrae 1597),
  • 2. Canzon VIII à 8 (Symphoniae Sacrae 1615),
  • 3. Canzon duodecimi toni à 10 (Symphoniae Sacrae 1597),
  • 4. Canzon III à 6 (Symphoniae Sacrae 1615),
  • 5. Sonata XVIII à 14 (Symphoniae Sacrae 1615),
  • 6. Canzon noni toni à 12 (Symphoniae Sacrae 1597),
  • 7. Canzon IV à 6 (Symphoniae Sacrae 1615),
  • 8. Canzon XVI à 12 (Symphoniae Sacrae 1615),
  • 9. Sonata "piano&forte" à 8 (Symphoniae Sacrae 1597),
  • 10. Canzon XVII à 12 (Symphoniae Sacrae 1615),
  • 11. Canzon prima à 5 (Symphoniae Sacrae 1615),
  • 12. Canzon septimi & octavi toni à 12 (Symphoniae Sacrae 1597),
  • 13. Sonate XXI (Symphoniae Sacrae 1615),
  • 14. Canzon octavo toni à 12 (Symphoniae Sacrae 1597),
  • 15. Canzon X à 8 (Symphoniae Sacrae 1615),
  • 16. La Spiritata à 4 (Raveri 1608),
  • 17. Canzon quarto toni à 15 (Symphoniae Sacrae 1597),
  • 18. Canzon II à 6 (Symphoniae Sacrae 1615),
  • 19. Sonata XX à 22 (Symphoniae Sacrae 1615),